La lipolyse se définit comme la lyse ou la destruction des triglycérides présents dans l’adipocyte en acides gras et en glycérol. La lipolyse assistée par laser ou adipocytolyse laser est une technique récente qui comme la liposuccion traditionnelle, permet d’éliminer les excès adipeux localisés et inesthétiques pour le physique.

Mais contrairement à la liposuccion, la technique LAL présente quelques avantages, comme une récupération plus facile et moins longue, ou la réduction des risques de saignements, d’ecchymoses, etc. c’est une technique moins traumatique et efficace. Elle peut être utilisée seule ou en association avec la liposuccion pour raffermir davantage la peau. La lipolyse laser ne retire pas la graisse, mais la mobilise sans la métaboliser.

Principe de l’intervention

Les lasers de lipolyse sont en utilisés depuis 2005. Suivant cette technique, les adipocytes sont exposés à une fibre optique qui émet de l’énergie à une certaine longueur d’onde, afin de réaliser une lipolyse des adipocytes. La fibre optique est insérée dans une canule stérile introduite dans l’hypoderme (cathétérisme transcutané), elle est ensuite déplacée sur les zones nécessitant une lipolyse. La chaleur dégagée provoque un éclatement des adipocytes tout en agissant sur les fibres de collagène, de même qu’elle empêche le traumatisme et le saignement, contrairement à la liposuccion.

L’avantage de cette technique sur une liposuccion classique, c’est qu’elle empêche la laxité comme c’est le cas parfois avec la liposuccion. Par ailleurs, c’est une intervention bien tolérée par les patients, même s’il n’en demeure pas moins qu’elle présente des complications post-chirurgicales (infections, ecchymose, nécrose cutanée et infections).

La quantité et la répartition de l’énergie délivrée par le laser est déterminée par le déplacement de la canule. En cas de déplacement lent, le chirurgien risque de provoquer des dommages thermiques (lésions du derme et de l’épiderme). Une énergie insuffisante à contrario, risque de procurer un résultat insatisfaisant. Le dosage est donc nécessaire pour le médecin. Les lasers actuels sont dotés d’un dispositif de réglage qui permet d’allier vitesse et puissance.

laser-lipolyse

Indications de la liposculpture assistée par laser

La lipolyse laser permet de traiter entre autres la cellulite ou lipodystrophie cellulaire. La cellulite est une augmentation de la masse adipeuse sur la surface de l’hypoderme, à laquelle sont associées une rétention d’eau et une fibrose péri-adipocytaire. Le stockage graisseux est causé par un déséquilibre entre les mécanismes de la lipolyse et ceux de la lipogenèse. Mais la répartition de la graisse sur le corps, se fait différemment d’un patient à un autre, de la femme à l’homme. En raison des leurs hormones, on aura une répartition gynoïde chez la femme, et une répartition androïde chez l’homme.

Le laser liposculpture permet de traiter les excès adipeux localisés sur les cuisses, les bras, la culotte de cheval, la hanche, le visage, l’abdomen, les poignets d’amour, etc. C’est une intervention bénéfique pour ceux qui veulent se débarrasser de manière radicale et définitive, la graisse qui se montre résistante au régime alimentaire et au sport.

Déroulement de l’intervention

La séance de lipolyse laser se déroule sous anesthésie locale. L’intervention peut durer plus d’une heure selon les zones concernées. Une petite incision est pratiquée sous la peau de la région à traiter pour introduire la canule. La sonde laser est glissée dans la canule, la pulsation de la lumière laser permet de transformer les cellules graisseuses, qui sont ensuite éliminées par l’organisme.

 

 

 

Save

Save