Le lipofilling aussi connue sous le nom de lipostructure, est une technique utilisée dans l’esthétique des seins et la reconstruction mammaire.

Lipofilling esthétique des seins

Rénovée en 1997 par Coleman pour la lipostructure faciale, l’injection de graisse autologue, est devenue un véritable atout pour donner du volume tant dans les cas d’hypoplasie mammaire que dans les cas d’une chirurgie conservatrice. L’injection de graisse autologue est envisagée en cas d’aplasie, d’hypoplasie, en cas de ptôse ou après un cancer des seins. Le lipofilling est une technique définitive, naturelle d’augmentation et de remodelage des seins. Son principal inconvénient c’est qu’il n’offre qu’un volume modéré de seins. Mais ses avantages sont importants

Avantages du lipofilling des seins

De plus en plus l’utilisation de la graisse autologue (le patient est son propre donneur) est prisée par rapport à l’injection de l’acide hyaluronique ou encore la prothèse mammaire dans le grossissement des seins. L’explication est sans doute que la graisse utilisée est sans danger pour le patient, qu’elle est permanente et non pas résorbable comme l’acide hyaluronique. Le risque de rejet et de coques sont inexistants.

Le lipofilling mammaire présente de nombreux avantages en effet. D’une part, la patiente gagne en grosseur de seins en perdant les excès graisseux localisés, aspirés au cours de la lipoaspiration. En outre, le volume des seins obtenu est définitif. Un autre avantage c’est que l’expérience peut être renouvelée sans conséquence pour la patiente, sans compter l’avantage de ne pas avoir de corps étranger dans les seins, comme c’est le cas des implants mammaires. Cela n’empêche que le lipofilling soit utilisé en complément de la prothèse afin de réduire la taille de l’implant mammaire utilisé.

lipofilling-seins

Les indications du lipofilling mammaire en Tunisie

En cas d’hypotrophie mammaire, d’asymétrie mammaire, de seins tubéreux ; cas de ptôse des seins, pour remplacer des implants mammaires ; dans les cas de correction de plastie des seins avec pose de prothèses en silicone.

Les contre-indications

Est exclue de la lipostructure des seins, la femme qui présente un risque de cancer ; les candidates qui ne peuvent assumer un suivi régulier avec leur chirurgien ; les femmes ayant un capital adipeux insuffisant.

L’intervention

Le prélèvement graisseux se fait dans les zones excédentaires comme les genoux, les jambes, les cuisses, les bras, le ventre ou encore les hanches. Une fois les adipocytes recueillis, ils sont purifiés par centrifugation et ensuite, seuls les greffons graisseux retenus sont réinjectés dans les seins.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Elle commence par une liposuccion de la culotte de cheval ou une liposuccion du ventre. L’intervention dure entre 1h et 2h. La réinjection se fait avec des micro-canules. Les petites incisions sont suturées et cachées dans le sillon sous-mammaire. Un pansement est nécessaire à la fin de l’intervention. Les zones prélevées sont comprimées à l’aide d’un lipopanty. Le résultat de l’intervention est visible et appréciable après 3 mois.

Soins post-opératoires

Dès le lendemain, le pansement est retiré. On observe une tuméfaction et un gonflement des seins. En raison des ecchymoses et hématomes qui peuvent survenir après cette intervention, il est conseillé d’utiliser une compresse de glace ou des glaçons pour atténuer les symptômes. En cas d’infections, la prise d’antibiotiques s’avère nécessaire. Des antalgiques permettent d’atténuer les douleurs, s’il y en a. une douche est autorisée dès le lendemain. La reprise des activités est possible 3 jours après.

Save