Certains visages, au regard, donnent l’air triste ou fatigué. Ceci est causé généralement par un affaissement des paupières provoqué par la vieillesse. On parle de paupières tombantes. Celles-ci interviennent généralement entre 40 et 45 ans.

Si le plus souvent c’est la paupière supérieure qui est affaissée, celle inférieure aussi, mais avec moins d’importance, peut être elle aussi affectée. La chirurgie esthétique des paupières est l’une des meilleures solutions pour redonner l’eclat à vos yeux, le prix d’une blepharoplastie Tunisie est de 1450 €.

La paupière et sa fonction

Les paupières ont une fonction esthétique et protectrice de l’œil. D’un côté, elles font la beauté du regard, de l’autre elles protègent les yeux contre les attaques externes, comme la poussière. Elles aident aussi à réhydrater et à nettoyer la cornée, limiter la lumière qui pénètre dans l’œil.

Les paupières sont un ensemble de muscle et de membres mobiles, dont la fonction est de recouvrir et de protéger la partie avant du globe oculaire. Elles sont constituées d’une peau fine (un épiderme très fin, de 0,5 d’épaisseur) ; d’une couche de tissu cellulaire, de fibres musculaires, de muqueuse, de muscle orbiculaire.

Les paupières sont actionnées par deux muscles : le muscle releveur et le muscle de Müller pour l’ouverture palpébrale et le muscle orbiculaire pour la fermeture. Le muscle de Müller est situé sur la périphérie inférieure du muscle releveur de la paupière haute au bord du tarse supérieur.

Les pathologies palpébrales

La ptôse palpébrale est le relâchement cutané et musculaire des paupières supérieures. Ce ptosis peut être uni ou bilatéral, sévère ou pas. Mais lorsqu’il y a obstruction de la pupille par la paupière ptôsée, la fonction visuelle est réduite, et l’esthétique du visage endommagée.

La blépharoptôse peut être acquise ou congénitale. Le ptosis neurogène arrêt de la commande nerveuse qui peut être provoqué par le syndrome de Claude Bernard-Horner ou une paralysie du nerf oculomoteur ; le ptosis myogène, dysfonctionnement de la transmission neuro-musculaire (myasthénie, dystrophie myotonique, atteinte myopathique, etc. sont les cas dans lesquels cela arrive) ; le ptosis neurotoxique, provoqué par le venin animal (urgence médicale) : ptosis aponévrotique (post-opératoire) ; le ptosis mécanique dû à une tumeur ou un œdème palpébral supérieur, etc.

Le traitement des blépharoptôses

Certains de ces imperfections palpébrales, nécessitent un traitement chirurgical. Les techniques utilisées sont alors la troncature ou la plicature (raccourcissement ou pliage) du muscle releveur ou alors, la suspension aux muscles frontaux, des paupières.

Mais la chirurgie palpébrale peut aussi porter sur des anomalies des paupières qui surviennent avec le vieillissement. Il s’agit du relâchement palpébral auquel sont souvent associées des poches graisseuses. Avec l’âge, les paupières et les sourcils sont distendues et flasques, il y a un rétrécissement de la fente palpébrale, un allongement des canthi, etc.

La blépharoplastie dans ce cas peut porter soit uniquement sur les paupières supérieures (blépharoplastie supérieure) ou sur les paupières inférieures aussi (blépharoplastie inférieure). L’opération peut alors être associée à d’autres interventions de la chirurgie esthétique comme le lifting temporal, le lifting frontal, le lifting cervico-facial.

La plastie des paupières va donc porter sur : L’excès cutané des paupières supérieures, l’affaissement et flétrissement des paupières inférieures, la hernie graisseuse marquée par des poches graisseuses sous-palpébrales.

Pour résoudre ce problème, une blépharoplastie est nécessaire pour enlever les poches de graisses. La blépharoplastie est donc la chirurgie des paupières. Elle intervient pour redonner au visage un air joyeux et plus dynamique.

Blépharoplastie Tunisie : déroulement de l’intervention

Elle se pratique sous anesthésie locale ou générale. Le patient peut selon son souhait ou sous recommandation du chirurgien esthétique, choisir de quitter après une demi-heure (pour une paupière) ou une heure d’opération. On appelle blépharoplastie inférieure transconjonctivale ou blépharoplastie musculo-cutanée, une opération de la paupière inférieure.

Quant aux paupières supérieures, une incision est pratiquée dans le repli naturel de la peau et dépasse légèrement le coin de l’œil, s’estompant dans les plis locaux.

Après cette intervention, qui, pratiquée dans un établissement spécialisé, par un chirurgien qualifié est banale et sûre, le regard paraît plus reposé et la personne rajeunit visiblement d’une dizaine d’années. On peut évidemment, sentir une petite gêne en fermant les yeux durant quelques jours, ou la présence des hématomes qui sont quasi systématiques mais qui ne durent que quelques jours. Mais sinon, les complications sont rares.

Toutefois, un pansement froid de 24h à 48h est généralement conseillé pour éviter les ecchymoses. De même que des antibiotiques seront prescrits afin d’éviter des infections.

Le patient peut dès lors, après une semaine, reprendre ses activités. Mais le port des lentilles par contre, est vivement déconseillé pendant au moins deux semaines.

Save

Save

Save

Save

Save

Save