Le terme laser vient de l’anglais Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, en d’autres termes, l’amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement. Découvert vers les années 1900 par Einstein, le laser est devenu une technique de la médecine esthétique près d’un demi-siècle plus tard. Une technique aujourd’hui, mise en pratique dans le cadre du détatouage laser en Tunisie comme dans d’autres interventions.

Techniques de détatouage

En dehors du détatouage au laser, il existe plusieurs autres techniques pour faire disparaître complètement un tatouage. C’est le cas de la salbrasion qui consiste à frotter sur la zone tatouée du sel de cuisine ; la dermabrasion où l’on utilise un appareil électrique pour enlever le tatouage ; l’ablation chirurgicale du tatouage que l’on appelle aussi chirurgie d’exérèse, le peeling chimique et le laser enfin. Le traitement laser du tatouage reste cependant la meilleure solution pour éliminer le tatouage en raison de ses résultats.

Les principales indications du laser médical

Le laser qui existe sur plusieurs formes intervient aussi bien pour enlever les tatouages, le traitement des lésions vasculaires et pigmentaires, le traitement des cicatrices, etc. C’est donc une véritable innovation dans le domaine de la dermato-cosmétologie.

Mais dans le domaine médical en général, le laser s’utilise aussi en ophtalmologie, en dentisterie, qu’en chirurgie.

En dermatologie spécifiquement, on distingue les lasers argons, les lasers à colorant pulsé, les lasers pigmentaires, les lasers chirurgicaux, les lasers épilatoires, le laser de rajeunissement ou le laser de remodelage.

Principe du détatouage laser

Contrairement aux autres sources de lumière, le laser émet une lumière de forte intensité concentrée sur une petite surface. Dans le cas du détatouage, il s’agit spécifiquement d’enlever une tache indélébile laissée par l’injection sous la peau de pigments ou d’encres. Car pour réaliser un tatouage, des pigments sont introduits à environ 4 mm qui vont laisser après la cicatrisation totale, une marque sur la peau. L’introduction du pigment dans la peau se fait à l’aide du dermographe. Avec le temps, s’impose à certains le besoin de faire disparaître le tatouage.

Pour ce faire, l’on se sert pour effacer la cicatrice du laser pigmentaire Q-Switched laser. Ce laser permet surtout d’enlever le tatouage permanent qui se situe dans derme, contrairement au tatouage temporaire qui se trouve sur l’épiderme ou le tatouage cosmétique qui lui est situé entre le derme et l’épiderme.

Fonctionnement du Q-Switched laser

Le Q-Switching a pour principale fonction de produire des impulsions de lumières courtes et d’une puissance élevée comparée aux autres types de laser. Le Q-Switched laser entraîne la dissolution de l’encre en petites particules que l’organisme du patient pourra ensuite éliminer.

Les principales mises en garde du détatouage laser au Q-Switched sont entre autres de se faire enlever le tatouage par un médecin qualifié, d’éviter de l’appliquer sur une peau bronzée ; il est contre-indiqué en cas d’infection à l’herpès par exemple, et pour éviter l’assombrissement de la peau, l’intervention ne peut être pratiquée si le tatouage contient de l’encre blanche.

Complications du détatouage laser

Parmi les complications possibles du détatouage laser, on peut avoir la formation des croûtes, des cloques, comme l’on peut aussi avoir une hypo-pigmentation ou une hyperpigmentation de la peau. Il peut aussi survenir un changement de texture, un purpura, des saignements, une infection, un assombrissement pigmentaire, des réactions allergiques (rares), etc.