La Clinique Internationale Hannibal est l’endroit idéal pour réaliser un relooking complet ou partiel du visage. Nos spécialistes vous offre la garantie, par leur expertise,  de rafraîchir votre visage, de le rajeunir, et de lui enlever toutes les difformités que vous y trouvez.
Pour votre visage, on s’engage !

Ce n’est pas facile d’accepter de porter sur son visage un coup de vieux ; de sentir les traces du temps qui dessinent des rides sur notre visage et creusent des sillons qui altèrent tout ce qui hier nous a valu de nous sentir beau. Et pourtant, bien que fatalement ce jour doit arriver, il est toujours possible de corriger cela. De se donner une dizaine d’années de jeunesse en plus malgré l’âge, de se refaire un nouvel éclat, de plaire encore et encore.

Notre visage c’est le miroir de nous-même qu’on présente aux autres. Une âme belle ne se donne à voir qu’après. Tout ce qu’on voit, c’est le visage d’abord et surtout. Mais si celui-ci présente des rides, des ridules, des malformations telles que le nez allongé ou épaté, les paupières qui tombent, c’est notre âme qui se corrompt malgré lui. Alors, la chirurgie propose des solutions pour corriger ces différentes anomalies du visage.

Interventions chirurgie esthétique pratiquées à la clinique Hannibal Tunisie

Parmi les interventions de la chirurgie esthétique du visage de la Clinique Internationale Hannibal nous avons :

Le lifting cervico facial

le lifting cervico facial est l’une des interventions emblématique de la plastie esthétique du visage. C’est une opération de rajeunissement du visage et du cou. Il peut être fait en même temps qu’un lifting frontal, lifting temporal. Dans le jargon des grutiers américains, le terme lifting signifie « soulever ». Le lifting consiste à 3 gestes chirurgicaux à savoir, incisions dissimulées à la lisière des cheveux et autour des oreilles ; décollement sous-cutané du système musculo-aponévrotique superficiel (SMAS) ; la traction des tissus décollées et l’exérèse de la peau obtenue. Telle est la technique initiale du lifting qui se faisait dans les années 70 du menton vers les oreilles.

Mais la technique s’est améliorée pour éviter les visages trop tirés ou figés. Actuellement, les incisions sont mieux définies, il n’y a plus déplacement de la région du cuir chevelu, et les décollements sont plus profonds et plus étendus. Grâce à la dissociation entre la traction cutanée et la traction des structures profondes, les résultats du lifting facial sont plus réussis et satisfaisants. Mais pour améliorer davantage ses résultats, les chirurgiens de la Clinique Hannibal ont basé, la technique du lifting cervico-facial sur une approche tridimensionnelle et dynamique des modifications du vieillissement (le relâchement vertical de la mésoface, le développement embryologique du visage, la détente musculaire du plastyma du cou). Mais une approche plus personnalisée du lifting est nécessaire ; l’anatomie de chaque patient, la qualité de la peau, la charpente des os, etc.

La rhinoplastie

Il existe deux types de rhinoplastie, une rhinoplastie esthétique qui vise l’harmonie du nez et du visage et améliorer la respiration, une rhinoplastie correctrice de la bosse nasale par exemple. Dans ce cas, à l’aide d’un bistouri, une incision est pratiquée dans le squelette ostéo-cartilagineux, cette incision se prolonge jusque dans la partie avant du septum, ce qui permet de séparer la columelle, ensuite, la peau des cartilages supérieures est élevée grâce à des ciseaux mousses courbés légèrement ; sur les os, le périoste est élevé.

L’abaissement de la ligne de profil ou l’ablation de la bosse ostéo-cartilagineuse se fait selon une excision rétrograde. Que ce soit la rhinoplastie ethnique, la rhinoplastie ultrasonique, quelle que soit la chirurgie du nez, nos praticiens s’attèlent à tenir compte de la structure anatomique et fonctionnelle du nez, c’est-à-dire, l’unité esthético-anatomique et fonctionnelle ; l’unité osseuse naso-vomérienne ; l’unité cartilagineuse septo-triangulaire ; l’unité alo-columellaire, etc. C’est cette exigence qui nous permet d’éviter à nos patients une rhinoplastie secondaire, alors que certains au départ n’ont besoin que d’une mini-rhinoplastie.

La blépharoplastie

Elle est certes la chirurgie des paupières, mais c’est une intervention délicate, car les paupières jouent un rôle esthétique et protecteur des paupières. Une chirurgie palpébrale soit être précédée par des examens ophtalmologiques et une anamnèse. L’examen clinique se fait sur la base des photographies qui permettent de déterminer le morphotype de l’étage orbito-palpébral, et d’envisager les suites opératoires.
L’intervention porte sur les excès cutanés des paupières supérieures, mais aussi sur les poches, les bourrelets causés par l’hypertrophie du ligament orbiculaire. Il existe plusieurs pathologies des paupières qui peuvent être traitées par la chirurgie, mais aussi plusieurs types de vieillissement palpébral nécessitant une opération ; vieillissement palpébral par relâchement, vieillissement palpébral par rétraction, vieillissement palpébral par creusement, chaque cas est traité spécifiquement pour éviter les complications de la blépharoptôse que sont : l’électropion, la chute du sourcil ou la paupière en rideau.

La génioplastie

La finalité d’une démarche orthodontico-chirurgicale est double : elle peut être une génioplastie fonctionnelle ou une génioplastie esthétique. Cette intervention peut-être au cours d’une profiloplastie ou de manière isolée. L’opération consistera à réaliser une ostéotomie de la région basilaire de la symphyse mandibulaire ; ensuite, une ostéotomie d’avancement, de recul, d’abaissement ou d’élévation.